Nous grandissons grace à vous

Nous restons disponibles 24h/24 pour vous et nous sommes à l’écoute pour toujours vous offrir toujours les meilleurs services.

Notre Adresse

Ouagadougou, Burkina Faso Zone I

Email

info@novanumerique.com
contact@novanumerique.com

Téléphone

+ (226) 70 03 63 97
+ (226) 64 79 08 51

Qu’est-ce que le financement participatif ?

  • By root
  • 7 octobre 2019
  • 142 Views

« Le financement participatif, sociofinancement au Canada ou crowdfunding est une expression décrivant tous les outils et méthodes de transactions financières qui font appel à un grand nombre de personnes afin de financer un projet. » telle est la définition provenant de Wikipédia.

En d’autres termes, le financement participatif ou financement par la foule est un outil qui permet de faire appel à un grand nombre de personnes dans le but de financer un projet. Contrairement au financement classique à travers les banques, celui-ci se fait en autonomie à l’aide des particuliers. Chacun peut décider de contribuer ou non à un projet.

En quoi consiste le financement participatif ?

Devenu extrêmement populaire grâce à l’internet (qui permet d’avoir connaissance de projets initiés aux quatre coins du monde), le financement participatif est rapidement devenue une bénédiction pour les particuliers audacieux ou les entreprises innovantes.

Les campagnes de financement participatif passent l’immense majorité du temps par des plateformes internet dédiées à cela. Un porteur de projet présente son concept, les moyens minimums nécessaires à la réussite de la levée de fonds, les objectifs à atteindre et les projections éventuelles.

L’idée n’est donc pas de faire appel aux circuits de financements habituels (banques ou fonds de capital-risque) mais de compter sur des investisseurs, de plus petite envergure certes, mais beaucoup plus nombreux.

Généralement, les contributeurs ne deviennent pas actionnaires du projet et n’ont pas de pouvoir de décision sur la suite des évènements. Le principe repose sur une confiance élevée du contributeur envers le projet et son porteur, qui recevra en général une compensation en nature.

Quels sont les différents types de financement participatif ?

  • LE DON

Vous soutenez un projet qui vous tient à cœur sans attendre aucun retour. Typiquement un projet associatif de votre entourage : vous donnez une certaine somme pour que le projet se réalise. En retour vous aurez la satisfaction de savoir que le projet se déroulera !

  • LA RECOMPENSE

La personne physique ou morale va ainsi participer à la hauteur de son choix, mais recevra quelque chose en retour. Cette « récompense » ou « contrepartie » est une forme de troc, qui peut se manifester matériellement (offre de cadeaux, d’objets promotionnels) ou de façon plus symbolique (en nature, en temps accordé, en publicité).

  • LE PRÊT

Un commerçant a besoin de financer son stock. Il peut ainsi faire appel au financement participatif dans le but de financer ce stock et de pouvoir continuer son activité. L’intérêt est double : d’un côté le commerçant peut continuer d’exercer son activité, de l’autre le particulier obtient un rendement, tel un placement classique. Vous prenez part à un projet de grande ampleur, où chacun met des fonds à hauteur de ses choix et ainsi de vous le livrer.

  • L’INVESTISSEMENT

Vous prenez part à un projet de grande ampleur, où chacun met des fonds à hauteur de ses choix. Typiquement vous pouvez décider de financer une startup qui réalise une augmentation de capital, ou bien vous pouvez décider d’investir dans un bien immobilier. Ce dernier est appelé Crowdfunding Immobilier c’est-à-dire l’investissement participatif dans l’immobilier.

Quels sont les avantages et les inconvénients ?

En réalité, les avantages (et inconvénients) du financement participatif dépendront du type de crowdfunding auquel vous avez recours. Vous pouvez en effet imaginer aisément que les avantages seront différents selon que vous ferez appel à des dons, des prêts ou des investissements au capital. Cependant, il est possible de dégager quelques grands principes :

  • AVANTAGES

D’abord Le financement participatif il permet de financer un projet en se passant des banques et dans des délais relativement courts pour les petits projets. La levée de fonds est donc beaucoup plus rapide.

Ensuite cette stratégie de collaboration communautaire, au-delà de la simple participation financière, permet de fédérer et se faire entourer pour accompagner son projet, ce qui est idéal pour des associations ou jeunes créateurs d’entreprises.

De plus une campagne de financement participatif permet de communiquer sur son produit avant même qu’il n’ait vu le jour : c’est une excellente façon de conquérir un public en amont et de s’assurer une demande. D’autant que les contributeurs tendent à se sentir associés au projet : certes, ils n’ont très souvent pas de pouvoir décisionnel, mais leurs remarques, commentaires, suggestions, sont un puits de connaissance et de réflexion intarissable. C’est une communauté de fans déjà à disposition, et ils agiront certainement comme les meilleurs promoteurs du projet.

Enfin, Le concept du Crowdfunding est applicable à tout type de projet et d’activité. La magie d’internet fait qu’un projet rencontrera toujours son public.

  • INCONVENIENTS

D’abord, lancer une campagne de crowdfunding, c’est rendre son idée publique avant même qu’elle n’ait vu le jour. Le risque de se faire « voler»  son projet est très élevé.

Ensuite, le crowdfunding est plus coûteux que l’emprunt bancaire,  en plus des frais liés à la communication, il faut intégrer la commission de la plateforme (généralement un pourcentage allant de 5% à 12% du montant des fonds levés) et les intérêts dans le cas de prêts (qui doivent être attractifs par rapport à d’autres solutions de placement moins risquées).

Enfin, En pratique les échecs sont nombreux et les donateurs spontanés sont rares ; le premier cercle de donateurs est souvent constitué de l’entourage du porteur de projet (amis, famille) ; le second cercle est constitué des « amis des amis ».

Le financement participatif s’est imposé comme un moyen de financement alternatif ou complémentaire pour les entreprises porteuses de projets. Il s’agit également d’un nouveau moyen de placement pour les particuliers, comme pour les institutions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *